Vientiane et la Boucle de Thakhek façon “Easy Rider”

Avant de jouer les motards dans le Sud du Laos on a fait un arrêt obligatoire à Vientiane pour qu’Elsa se remette et pour éviter de faire plus de 24h de transports/attentes consécutives.

On a découvert à cette occasion les “Sleeping Bus” où on s’imbrique à deux dans une couchette assez petite – eh oui les Laotiens ne sont en général pas très grands…  🙂

Balade dans Vientiane

La ville de Vientiane n’est en soit pas très intéressante et finalement assez petite malgré son statut de capitale. Une balade nous a quand même permis de découvrir un arc de triomphe à l’influence hindoue et un marché de nuit très festif !

Pour information les Laotiens adorent écouter de la musique, faire la fête et boire de la Beerlao (bière) ou du lao-lao (alcool de riz). Même dans les petits villages ils n’hésitent pas à installer une sono digne d’un festival pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit ! 🎉

La promenade le long du Mékong est très agréable et nous a permis de profiter d’un beau coucher de soleil.

La Boucle de Thakhek

Une fois tout le monde remis et reposé on est descendus dans le Sud direction la ville de Thakhek. On vous a déjà dit que les Laotiens ne savent pas compter les sièges dans les bus, mais on a également appris lors du trajet Vientiane – Thakhek qu’il y a également toujours une solution pour transporter 3 motos dans un bus blindé (certaines personnes étaient assises dans l’allée centrale sur des tabourets…). Ils nous étonneront toujours ! 🙂

La nouvelle passion de Vincent pour les deux roues nous a permis de louer une semi-automatique et de partir pendant 3 jours à la découverte de “The Loop”, une boucle de 450 km à l’Est de Thakhek. Nous sommes donc partis tous les 5 façon “Easy Rider” à la  recherche de paysages et de caves magnifiques et nous n’avons vraiment pas été déçus !

La Boucle de Thakhek c’est :

  • Des paysages variés et à couper le souffle.
  • Très peu de touristes et un contact très facile avec les locaux.
  • Dire Sabaïdee (bonjour) à tous les enfants qu’on a pu croiser sur le chemin ! (et il y en avait beaucoup)
  • Slalomer entre les culs de poule et les animaux présents sur la route – on a quand même failli tuer Babe le cochon mais rassurez vous il va bien et nous aussi…
  • Des grottes incroyables à visiter. La plus incroyable étant la grotte de Konglor qu’on traverse en long tail boat à la lampe frontale – une expérience assez unique !
  • Des parties de pétanque endiablées. On n’a pas osé se mesurer aux Laotiens qui excellent à ce jeu…
  • Des couchers et des levers de soleil majestueux tout au long du parcours.

Si vous n’êtes pas encore convaincus on vous a préparé une petite vidéo :

On continue notre descente vers le Sud direction la ville de Paksé et le Plateau des Bolovens.

4 réponses sur “Vientiane et la Boucle de Thakhek façon “Easy Rider””

  1. La musique c’est the houses of the rising sun des Animals 1964. Merci de nous faire profiter de votre voyage, on s’y croirait…

Laisser un commentaire