Potosí, le Sud Lípez et le Salar d’Uyuni : de l’argent, de l’eau et du sel

Nous avons quitté avec regret La Paz et notre incroyable Airbnb pour poursuivre notre découverte de la Bolivie. Nous avons défini notre itinéraire de manière à s’acclimater progressivement au froid et à l’altitude et ainsi ne pas trop souffrir lors de notre excursion dans le Sud Lipez et le Salar d’Uyuni où l’altitude varie entre 4 000 et 5 000 mètres. On ne vas pas vous mentir, on n’a jamais eu aussi froid de notre vie (l’absence de chauffage y est pour beaucoup) mais au moins on n’a pas été sujets au mal des montagnes (soroche).

Potosí

On vous l’a déjà dit mais le monde est vraiment petit… On a retrouvé une amie d’enfance de Vincent qui fait également un voyage de un an avec son copain. On a été très contents de découvrir la ville avec eux et de partager quelques soirées dans notre Airbnb !

On ne savait pas trop à quoi s’attendre vu que cette ville est principalement connue pour ses mines et pas très bien vendue dans le Guide du routard. Et pourtant on a vraiment été séduits par cette ville coloniale qui a un charme fou.

Potosí, ville de plus de 100 000 habitants la plus haute du monde (4 090 m), se situe au pied du Cerro Rico (“montagne riche”). Pendant la période coloniale une quantité hallucinante de minerais d’argent a été extraite et exportée par les Espagnols, coûtant la vie à de très nombreux esclaves indiens et africains peu habitués à l’altitude et travaillant dans des conditions extrêmes. De nos jours, on ne trouve presque plus d’argent dans le Cerro Rico mais d’autres minerais sont encore extraits dans des conditions toujours épouvantables et souvent par des enfants. Ces mines peuvent être visitées en passant par des agences mais nous avons préféré passer notre chemin, ne cautionnant pas ce genre de visite.

La ville est très jolie et témoigne d’un passé riche avec ses maisons colorées, ses balcons et ses églises. On a pu y visiter entre autres la Casa Nacional de la Moneda où étaient fabriquées les pièces de monnaie avec l’argent directement extrait du Cerro Rico. Un très bel endroit rempli d’histoire, on vous recommande la visite guidée.

Nous avons également eu la chance de tomber un jour de fête à Potosí. Toutes les écoles de la région paradaient avec fanfares et danseurs dans les rues de la ville, c’était hyper festif et très sympa !

Le Sud Lípez et le Salar d’Uyuni

Étape obligatoire de la Bolivie : le Salar d’Uyuni. Pour le visiter il existe plusieurs options : soit y aller à la journée depuis Uyuni, soit faire une excursion de 3 jours depuis Uyuni qui vous montre un peu de la région du Sud Lípez, soit partir de Tupiza et faire une excursion complète de 4 jours.

On a choisi l’option Tupiza qui a l’avantage d’éviter les foules puisque la ville est assez excentrée (proche de la frontière argentine) et nous permet de voir un maximum de paysages. On vous recommande vraiment cette option si vous avez le temps, c’était tout simplement magique !

On vous conseille également de partir avec l’agence Alexandro Adventure Travel qui est tout simplement géniale et recommandée dans énormément de blogs et de guides. Pour avoir croisés d’autres agences pendant notre tour on peut vous dire qu’ils ne sont pas plus chers que les autres, qu’ils sont hyper bien organisés et que leurs guides et cuisinières sont juste incroyables.

On est donc parti à 4 pendant 4 jours dans un 4×4 (beaucoup de chiffre 4 😉) avec un guide et une cuisinière (Fanor et Santuza). Ces derniers sont tout simplement géniaux, ils se sont occupés de nous, nous ont choyés, nous ont fait plein de surprises et de petites attentions… On a été impressionnés par leur organisation et leur facilité à faire des merveilles au milieu de nulle part. On n’a d’ailleurs jamais autant mangé que dans le Salar, Santuza est une magicienne pour nous faire un pique-nique incroyable dans le coffre du 4×4 ou encore des lasagnes dans un refuge le dernier jour du tour. Et cerise sur le gâteau : Santuza est une cholita, Elsa est devenue une fan !!

L’expédition dans le Sud Lípez et dans le Salar d’Uyuni c’était :

  • Des lagons de toutes les couleurs : Laguna Verde, Laguna Colorada, Laguna Negra, …  et même un lagon rempli de détergent naturel.
  • Des canyons plus impressionnants les uns que les autres (on se croirait dans l’Ouest américain à certains moments).
  • Des formations rocheuses qui avec beaucoup d’imagination ressemblent à des animaux ou à des objets (on vous aide le premier c’est la coupe du monde de foot et on vous laisse deviner le deuxième qui est plus facile).
  • Des pique-niques au milieu de nulle part et des repas délicieux servis comme des rois avec cocktails et vins.
  • Des lamas, des flamants roses (pas toujours roses), des viscaches (croisement entre un lapin et un chinchilla) et des renards rencontrés pour notre plus grand plaisir.
  • Un Salar simplement magnifique avec hôtels de sel, île remplie de cactus, route du Dakar…
  • Un apéro et un petit-déjeuner au milieu du Salar : le bonheur absolu !
  • Un coucher et un lever de soleil majestueux dans le Salar.
  • Des photos cons dans le Salar, c’est obligé. Merci à Santuza de s’être prêtée au jeu !
  • Et encore plein d’autres paysages merveilleux : geyser, source d’eau chaude, désert de Dali, montagnes… Le paradis.

Enfin bref c’était simplement génial, on en a pris plein la vue tous les jours (les photos parlent d’elles-mêmes). On ne peut que vous conseiller de venir voir cet endroit une fois dans votre vie, cela restera à jamais un moment inoubliable. Une petite remarque tout de même sur le temps : on a fait l’excursion au début de l’hiver bolivien et on s’est quand même gelés tous les soirs (-5°C). Le pire c’est qu’ils ne connaissent pas le chauffage et très peu l’eau chaude (d’où le fait qu’on n’ait pas pris beaucoup de douches – oui on a été cracra 😱). Apparemment en juillet / août il peut faire -25°C la nuit donc on ne peut que vous recommander de vous renseigner, et de prendre des habits très très chauds, sacs de couchage, …

On poursuit notre route vers l’Est de la Bolivie où on espère vraiment retrouver un peu de chaleur !

9 réponses sur “Potosí, le Sud Lípez et le Salar d’Uyuni : de l’argent, de l’eau et du sel”

  1. SPLENDIDES PHOTOS. MERCIIIIIIIIIIII
    Je suis fatiguée de voyager autant a chaque lecture lol.
    Inoubliable tu m’étonnes. Des gros bisous.
    Isabelle Floquet Bauchard

    1. Ahaha nous aussi on commence à fatiguer t inquiètes c est bientôt fini tu vas pouvoir te reposer! 🙂 gros bisous!

  2. Quelle aventure !! des paysages superbes et vous semblez tellement heureux de votre aventure !!………….

  3. ce ne sont pas des photos “cons” dans le salar, ce sont les effets spéciaux de notre jeunesse dans les émissions de JC Averty, Tout est superbe, une mention spéciale pour Mme la cuisinière Suzanta, mais qu’est ce qu’une cholita ?

    1. Tu n es pas une très bonne élève tu devrais relire l article sur la Paz! C est une femme traditionnelle bolivienne, on en trouve dans tout le pays.

  4. Tu me l’as volée la réponse à la reum, y’en a qui suivent pas hein ! On s’y caille sacrément là-haut, mais je suis si contente que vous ayez choisi cette option Sud-Lipez et Salar, c’est tellement superbe. Et que vous ayez aimé Potosi que je trouve pleine de charme aussi. Vivement la suite au chaud.

  5. Merci pour ces très belles photos qui nous rappellent de merveilleux souvenirs,puisque nous y étions aussi en mai 1995 ! Nous avons eu aussi très froid dans le Salar, mais que c’est beau !
    Quant à Potossi, nous avons fait les voyeurs et sommes allés dans les mines voir les conditions de travail des mineurs qui dates d’un autre temps !
    Heureusement que nous avions mâché des feuilles de coca pour affronter ces conditions extrêmes 😉
    Bisous
    Catherine et Christian

Laisser un commentaire