Les charmes du Tonkin

Après Hanoï nous partons découvrir le Nord du Vietnam avec ses rizières et ses baies. Les parents Bauchard ont préféré passer par une agence pour simplifier les trajets et optimiser au maximum leur voyage. Ils ont fait appel à l’agence Amica Travel qui nous a organisé un voyage sur mesure en fonction de nos demandes et de nos envies. Nous ça nous a énormément reposé, pas d’hébergements à trouver et pas de galères avec les transports, les vacances quoi ! 🙂

On a eu la chance de découvrir des endroits encore très préservés du tourisme avec un guide francophone, Trung, qui nous a expliqué la vie et l’histoire des Vietnamiens.

Les rizières en terrasse dans les environs de Mai Hich

Première étape de notre parcours, un trek de 3 jours au milieu des rizières du  Nord-Ouest du Vietnam.  Cette balade nous a permis de rencontrer et de visiter les villages de deux ethnies : les Thaï et les Muong.  C’était tout simplement magique, les paysages semblent irréels.

La culture du riz dans ces zones est majoritairement en terrasse du fait du relief de la région. Tout se fait donc à la main, il est impossible d’utiliser de machines. Les agriculteurs sèment une première fois le riz sur une zone restreinte de manière à pouvoir le couvrir avec une bâche et le protéger ainsi des intempéries. Une fois que les pousses de riz ont atteint une dizaine de centimètres les Vietnamiens (surtout les femmes) repiquent à la main chaque tige en les alignant dans un champ plus grand, cela permet de leur donner plus d’espace pour pousser. Le sol est labouré avant chaque opération – parfois grâce à des buffles – et irrigué. Dans cette région ils font deux récoltes de riz par an.

Nous sommes tombés pendant la période du repiquage, c’est pourquoi dans nos photos vous verrez toutes les étapes possibles pour les rizières :  des champs secs, des champs labourés et irrigués, des champs pour faire pousser les premiers plants, des champs déjà repiqués… Un vrai cours d’agriculture ! C’était vraiment intéressant de voir toutes ces étapes et cela nous donne encore plus envie de revenir pendant la période de la récolte.

La région où nous sommes allés n’est vraiment pas touristique, ce qui nous a beaucoup plu. On a eu un accueil incroyable par les habitants des villages, ils étaient contents de nous voir on a eu a eu droit à beaucoup de sourires et de gestes amicaux.  Nous avons dormi dans des Homestay tenus par des familles incroyablement gentilles et accueillantes. Comme le Têt n’était pas très loin on a célébré avec eux le passage à la nouvelle année lunaire. On ne sait plus combien de shots d’alcool de riz et d’alcool de jarre on a bu, tout ce qu’on sait c’est qu’on a fini par chanter du France Gall en karaoké au milieu des rizières…

On vous recommande vraiment cette région qui reste authentique et qui possède des paysages à tomber par terre.

La baie d’Halong terrestre

Au niveau des villes de Ninh Binh et de Tam Coc se trouve une région où une multitude de montagnes karstiques s’élèvent au milieu de rizières. C’est un paysage impressionnant où des films comme King Kong ou Indochine ont été tournés.

Nous sommes allés à Tam Coc où nous avons pu faire une balade en bateau au milieu de ces pitons rocheux. C’était beau mais on a été un peu déçu. Alors est-ce dû à la beauté des rizières vu juste avant, à la météo qui était assez brumeuse ou au fait qu’on ne soit resté qu’une demi-journée dans la région ? On ne sait pas trop, c’est certes joli et magistral mais on s’attendait à mieux. On est devenu blasé peut être ? En tout cas si vous y allez essayer de vous balader en scooter dans les environs apparemment ça vaut le coup.

La baie d’Halong (maritime)

Au large de la mer de Chine (ou mer de l’Est ou orientale comme l’appelle les Vietnamiens) se trouve une baie comprenant une multitude de pitons rocheux. La légende raconte qu’un dragon est descendu du ciel pour réguler les courants et a accidenté une montagne avec sa queue. Une inondation a ensuite laissé les sommets les plus hauts hors de l’eau.

On a eu la chance de visiter cette baie à bord d’une jonque privée pendant deux jours, le luxe absolu. C’était tout simplement extraordinaire de naviguer au milieu de ces monts rocheux et des villages flottants construits autour. On était seuls au monde, très peu de bateaux à l’horizon. Est-ce que c’est grâce à l’agence qui nous a envoyé dans des endroits très peu touristiques ou est ce que c’est partout pareil on ne le saura pas… En tout cas on vous recommande vraiment de visiter le Sud de la baie, à partir de l’île de Cat Ba, c’est très calme et authentique. Des activités également prévues au programme comme kayak au milieu de la baie et ballade en vélo sur une des îles pour visiter un village de pêcheurs.

En ce qui concerne la jonque c’était le paradis : bateau énorme avec salon, transats sur le pont, cabines dignes d’un hôtel de luxe, équipage incroyablement gentil et repas délicieux avec des produits de la mer fraîchement pêchés. Si vous avez un peu de sous on vous conseille vraiment de partir en excursion de deux jours avec une nuit au milieu de la baie, c’est tout simplement magique (notre compagnie de bateau s’appelait “Couleurs d’automne”).

Si vous voulez plus de photos n’oubliez pas d’aller dans la section média !

Une réponse sur “Les charmes du Tonkin”

  1. Photos époustouflantes.
    Merci de tant de partage.
    Que de souvenirs en famille.
    Prenez bien soin de vous.
    Des gros bisous

Laisser un commentaire