Khmer food

La cuisine cambodgienne, comme toutes les cuisines asiatiques qu’on a pu tester pour le moment, est très riche en épices et condiments. Elle n’est cependant pas du tout pimentée.

On retrouve toujours les plats incontournables asiatiques : les stir fried, les soupes ou encore les nems. Mais on est assez étonnés à chaque fois de voir que dans chaque pays ils amènent une saveur ou une manière de cuisiner différente.

Dans les épices très largement utilisées dans la cuisine Khmer on retrouve la citronnelle, le galangal (sorte de gingembre), le curcuma ou encore les feuilles de kaffir. Bien sûr le riz est utilisé comme accompagnement dans la majorité des plats. On ne le trouve que cuit à la vapeur dans ce pays, ils ne semblent pas consommer de riz gluant ou alors ils nous l’ont caché !

On a beaucoup aimé cette cuisine qui utilise beaucoup de poissons, de lait de coco et d’épices diverses.

Incontournables de la cuisine khmer 😋 😋 😋

Deux plats sont assez emblématiques de la cuisine cambodgienne il s’agit du Lok Lak et du Amok. On a beaucoup aimé ces deux plats qui ne se ressemblent pas du tout mais qui utilisent les épices emblématiques du Cambodge à savoir le poivre, la citronnelle, le gingembre et le lait de coco.

Le Lok Lak est une viande marinée puis sautée accompagnée d’un œuf au plat, d’une sauce au poivre, de tomates, d’oignons et bien sûr de riz. Quand la viande est tendre (ce qui n’est pas toujours le cas) et que les sauces sont bien faites c’est hyper bon et très complet comme plat.

Le Amok, il s’agit d’une préparation placée dans une feuille de bananier à base de poulet ou de poisson cuit dans du lait de coco à la vapeur. Bien sûr un mélange d’épices savant permet de relever délicatement le goût de ce plat très savoureux. On peut également réaliser une version végétarienne avec des champignons.

Spécialités typiques … et atypiques 😋 😋 😋

Dans un restaurant de Phnom Penh on a pu goûter au Prahok Ktis. Il s’agit d’une sauce à base de curry et de poisson dans laquelle on trempe des crudités.

Le Nom Krourk, il s’agit de boule à base de farine de riz et de lait de coco que l’on mange dans une sauce de poisson accompagnée de feuilles de salade et d’herbes aromatiques. On a dégusté ce plat dans une plantation de poivre de Kampot, ils avaient également incorporé des grains de poivre frais dans les boules. C’est un plat très frais et complet, un délice !

Enfin le Balut, il s’agit d’œuf couvé non fécondé que l’on retrouve sur tous les marchés cambodgiens (mais également dans d’autres pays asiatiques comme le Vietnam ou le Laos). L’œuf est cuit à la vapeur et contient à la place du jaune un fœtus de poussin formé. 😵 Bon autant vous dire qu’on a pas du tout été courageux sur ce coup là, on n’a pas réussi à passer le cap et à en acheter un. Il parait que c’est pas mauvais et hyper nutritif… Pour les courageux vous nous direz ce que vous en pensez !

Poivre 😋 😋 😋

Spécialité de la région de Kampot, il est l’élément phare de beaucoup de plats. On trouve du poivre frais (vert) ou séché (rouge, blanc ou noir). Il s’agit de la même variété cueillie et traité à des stades différents. Le vert est plus doux mais ne se garde que quelques jours. Le rouge a un léger goût sucré, le blanc est un rouge sans sa pellicule extérieure et le noir issu du vert séché a un goût plus prononcé.

Frais il s’associe très bien avec du poulet, des crustacés ou encore du poisson. Il est alors utilisé comme un condiment venant relever le plat.

Une fois séché, le poivre est surtout utilisé dans les sauces, les marinades ou encore les purées.

Appetizers  😋 😋

On ne présente plus les nems et la salade de papaye ou de mangue qu’on a encore retrouvé au Cambodge. Chaque pays a toutefois sa version différente : les nems sont à base de manioc et les salades ne sont pas du tout épicées et sont servies généralement avec des crevettes déshydratées.

Soupes 😋 😋

Comme dans tous les pays asiatiques les soupes sont omniprésentes dans la nourriture cambodgienne. Elles sont très parfumées et peuvent contenir des nouilles de riz ou être servies accompagnées d’une portion de riz vapeur. On les mange à toute heure de la journée dans les stands de rue ou dans les restaurants.

Currys 😋 😋 😋

On retrouve des currys au Cambodge beaucoup moins épicés que ceux de la Thaïlande. Le Amok est d’ailleurs réalisé à partir d’une pâte de curry. On s’est régalé à manger ces plats qui dégagent énormément de saveurs sans pour autant nous anesthésier la bouche.

Street food 😋 😋

Il est possible de manger dans les marchés ou dans certaines rues des plats très simples pour vraiment pas chers. Ils cuisinent ainsi des grandes marmites de soupes, légumes farcies, ou sortes de ragoûts qui sont réchauffées à la demande. On trouve également des barbecues de poissons ou de fruits de mer dans les villes côtières ou encore des brioches fourrées à la viande et à l’œuf cuites à la vapeur.

Desserts 😋 😋 😋

Les Cambodgiens aiment a priori le sucre et les gâteaux, on trouve des boulangeries/pâtisseries à peu près partout dans le pays. On a donc pu apprécier des pâtisseries vraiment pas chers (0,50 € pour un gâteau) tout au long de notre séjour.

On ne parle plus des fruits incroyables qu’on trouve dans les pays d’Asie du Sud-Est, c’est toujours une tuerie…

Boissons 😋 😋 😋

On a découvert le jus de canne à sucre. Il se trouve dans la plupart des pays asiatiques mais c’est au Cambodge qu’on a franchi le pas. On l’obtient en pressant plusieurs fois une canne a sucre pour en extraire le jus. C’est bon et rafraîchissant on vous le recommande ! Bien sûr il y a toujours des jus de fruits frais incroyables à tous les coins de rue qui nous ont permis de tenir sous les températures caniculaires qu’on a pu avoir lors de notre découverte du Cambodge.

Vincent continue sa découverte des bières asiatiques au Cambodge : la Cambodia et la Angkor. On trouve également de la Anchor mais il s’agit a priori d’une bière américaine, pas du tout typique !

4 réponses sur “Khmer food”

  1. Merci aux parents d’Elsa qui vous permette de continuer ce blog. J’adore vous lire, vous me faites voyager depuis mon canapé 🙂 Bisous

  2. C’est malin maintenant comment fait on nous pour y gouter vraiment : (.
    Ici le temps était à une légère neige que le soleil a vite fondu.. Lol.
    Des bisous

Laisser un commentaire