La folie de Bangkok

Après un séjour mémorable au Népal nous voici partis pour découvrir la Thaïlande, 1ère étape : Bangkok.

Ville présentant de multiples facettes, où les énormes centres commerciaux et restaurants “bobos” côtoient les stands de rue typiques, les maisons en bois et les temples. Bizarrement, ce mélange fonctionne assez bien et nous avons beaucoup aimé l’atmosphère générale.

Nous avons été très surpris de constater que les Thaïlandais parlaient en général très mal anglais malgré le tourisme de masse. Cela nous a obligé à parler avec nos mains (les origines de Vincent ont bien sûr aidé 😄) mais on n’a pas toujours su ce qu’il y avait dans notre assiette…

On a retrouvé avec plaisir Solenn & Stéphane (des amis de Vincent)  avec qui nous allons profiter du sud de la Thaïlande.

Ce qu’il faut retenir de cette ville c’est :

La street food : c’est simple on peut trouver de la nourriture à chaque coin de rue. On a adoré slalomer entre tous les étals de nourriture et voir leur facilité à cuisiner n’importe où des plats délicieux et bons marchés (40 Bath – 1 € le Pad Thaï).

Les temples sont omniprésents dans la ville, généralement très impressionnants et plein de couleurs avec leurs multiples statues de Bouddha dorées.

La chaleur est difficilement supportable avec une température ressentie de 40° presque tous les jours et un taux d’humidité très important. On a découvert les joies des “7-Eleven” (supérette très répandue – plus de 2 700 dans la ville) qui proposent boissons fraîches et glaces.

Les marchés sont très nombreux et variés dans Bangkok comme celui de Chatuchak plutôt pour les touristes (immense lieu dans lequel 8 000 exposants proposent souvenirs/œuvres d’art ou encore street food) ou les marchés aux fleurs et de nourriture plus locaux disseminés un peu partout dans la ville.

Le quartier de Chinatown est déroutant et impressionnant (le 13éme peut aller se rhabiller 🙂 ). Les rues exiguës de ce quartier renferment un immense marché où on peut trouver à la fois des décorations chinoises, des gadgets tels que des coussins en forme de donuts ou encore de la nourriture traditionnelle.

Une ballade en long tail boat (bateau typique Thaïlandais) permet de découvrir le quartier de Thonburi constitué de Khlong – réseau de canaux permettant transport et commerce. On y découvre des maisons en bois, des  temples ou encore des vendeurs ambulants sur bateau.

On a pu assister à plusieurs combats de muay-thaï (ou boxe thaï) télévisés – des millions de Thaïlandais ont pu voir nos têtes à la télévision en direct. On ne connaissait pas du tout ce sport mais on a trouvé ça hyper impressionnant et assez violent, 3 K.O. en 6 matchs… Petit conseil pour les voyageurs à Bangkok : on vous recommande d’aller voir la boxe au Channel 7 stadium près de Chatuchak vers 12h30 les dimanche, c’est gratuit et l’animation est là avec tous les thaïlandais qui parient sur le vainqueur.

On ne peut pas parler de Bangkok sans mentionner Khao San Road : endroit mythique où Leonardo atterrit au début du film “La Plage”. C’est un endroit qui détonne par rapport au reste de la ville où tous les touristes se rassemblent en masse pour y faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Tous les clichés de la Thaïlande sont réunis : stand d’insectes, seau à cocktail, lady boy, tuk-tuk, et on en passe…

On quitte maintenant la chaleur étouffante de Bangkok pour aller découvrir le sud de la Thaïlande : parc national, île paradisiaque… on a hâte !

5 réponses sur “La folie de Bangkok”

Laisser un commentaire