Brasilian food

On avait eu de très mauvais échos de la nourriture brésilienne avant notre voyage et contre toute attente nous avons adoré ! C’est vraiment bon, plein de saveurs et de couleurs et très différent de tout ce que nous avons pu manger jusqu’à présent.

On retrouve dans leurs plats beaucoup de maniocs, de haricots, du riz, de la viande et du poisson. Les légumes ne sont pas trop présents par contre, mais on est un peu habitués en Amérique du Sud. Leurs fruits sont exceptionnels et très variés. On en a d’ailleurs encore découvert de nouveaux, dont certains cultivés uniquement en Amazonie  et qui ont des goûts assez particuliers.

Les Brésiliens adorent les restaurants avec des buffets, on paye soit un prix fixe avec service à volonté soit en fonction du poids de l’assiette “au kilo”. Autre particularité du pays, les plats dans les restaurants sont généralement pour deux. Il n’est pas bon d’être célibataire au Brésil, ou alors il faut être un gros mangeur 🙂 .

Salgados 😋😋😋😍

Littéralement cela veut dire “salé”. Ce sont des en-cas mangés sur le pouce, pour le petit-déjeuner ou l’apéro que l’on retrouve un peu partout dans les restaurants, les boulangeries et dans la rue. Il y en a de toutes sortes, frites ou cuites au four, avec de la viande, du jambon ou du fromage… On a adoré toutes ces petites choses qui certes ne sont pas très bonnes pour la ligne mais qui sont hyper gourmandes et pratiques. C’est d’ailleurs un de nos coup de cœur.

On en retient trois que nous avons vraiment adorés (le choix était difficile) : la Coxinha – dôme de pâte de manioc frite farcie avec du poulet – , la Carne – boulette de viande frite – et le Pastel ou pasteis – chausson salé frit avec au choix de la viande et/ou du fromage.

Les Brésiliens sont également friands de Pão de queijo (pain au fromage) qu’ils mangent à toute heure de la journée et qui sont également délicieux. Cela ressemble un peu à une gougère réalisée à partir de farine de manioc et fourrée au fromage bien sûr 😋.

Poisson et fruits de mer 😋😋😋😍

Le Brésil c’est le pays de la crevette ! On ne le savait pas mais ils en sont fans et ont même un festival dédié à ce fruit de mer c’est dire. Ils ont également beaucoup de poissons et autres crustacés que l’on peut déguster les pieds dans le sable.

Ils travaillent les poissons et fruits de mer soit simplement poêlés ou frits avec huile, ail, bananes… soit dans des sortes de ragoûts plein de saveurs avec du lait de coco, des tomates, de l’huile de palme ou encore de la coriandre. On a goûté plusieurs ragoûts tels que la Moqueca, le Bobo ou encore le Caldeirada. Pour être francs avec vous c’est très très bon mais on n’a pas vu de différence flagrante entre ces spécialités… En tout cas laissez-vous tenter par leurs plats de poissons et de fruits de mer ils sont vraiment excellents, encore un coup de cœur !

Viande 😋😋

Les Brésiliens adorent la viande et surtout les restaurants de Churrascaria où on peut manger de la viande grillée. Le plus souvent, on paye un prix fixe pour manger à volonté de la viande préparée devant nos yeux et tous les accompagnements présents au buffet. C’est très bon mais il faut avoir très faim et être préparé psychologiquement 🙂 . En tout cas cela nous a fait du bien de remanger de la viande après la Bolivie où nous étions devenus végétariens.

Une des spécialités les plus populaires au Brésil est le Feijoada : il s’agit d’un cassoulet à la mode brésilienne avec de la viande de porc et traditionnellement des parties pas très alléchantes telles que les oreilles, la queue… On mange ce plat accompagné de riz, de farofa et de chou kale. On a testé ce plat à Rio et nous n’avons pas été forcément emballés. Ce n’est pas mauvais mais cela n’a vraiment rien d’exceptionnel.

Accompagnements 😋😋

Tous les plats sont servis en général avec plusieurs accompagnements. Pour les plus communs on retrouve du riz blanc (parfois agrémenté de noix de cajou) et des haricots rouges (feijão).

On a également découvert deux autres accompagnements assez originaux que nous avons adorés. Il sont préparés tous les deux avec de la farine de manioc : le Pirão – bouillie de manioc ressemblant un peu à de la polenta – et le Farofa – farine de manioc frite (parfois agrémentée de bacon, viande séchée…) utilisée comme condiment à saupoudrer sur les plats.

Plats typiques et atypiques 😋😋😋

Deux spécialités nous ont intrigués et emballés :

  • La Crêpe de tapioca confectionnée à partir de fécule de manioc peut se manger salée comme sucrée. C’est assez marrant à cuisiner puisqu’il suffit de verser un peu de fécule (sorte de gomme) directement dans la poêle (sans faire de préparation au préalable) et d’attendre que la farine fonde et forme une crêpe. On a tellement aimé qu’on a acheté un paquet de fécule pour s’en faire le matin dans nos Airbnb.
  • L’Açai est un fruit amazonien qui se mange en jus ou en sorbet. Dans les restaurants un peu branchés ou touristiques on peut également le servir avec du granola ou des bananes, mais les Amazoniens le mangent nature. Cet aliment fait un carton chez les bobos trendy du monde entier et est exporté à outrance. Malheureusement cette nouvelle mode entraîne de nombreux dégâts dans la région et surtout empêche les Amazoniens d’en manger, les prix ayant explosé depuis quelques temps…

Desserts 😋

On trouve énormément de boulangeries et de stands qui vendent des desserts au Brésil. Nous en avons goûté quelques-uns et en général nous ne les avons pas vraiment aimés, ils sont bien trop sucrés pour nous. En même temps rien d’étonnant vu leur composition : sucre, lait concentré et souvent de la confiture de lait ou du chocolat. Pour les diabétiques c’est le mal incarné 🙂 .

Mais bon si vous voulez une overdose de sucre on vous conseille de tester le Cocada de Coco com Doce de Leite ou le Queijadinha qui ont un bon goût de noix de coco.

Boissons 😋😋😋

Tout le monde le sait Brésil = Caïpirinha ! Pour notre plus grand plaisir cette boisson est présente partout et pour vraiment pas cher. Il s’agit d’un cocktail à base de cachaça, sucre et citron vert. On peut également en trouver avec de la vodka ou avec des fruits mixés dedans. Par contre le degré d’alcool n’est clairement pas le même que celle qu’on boit à Paris, on s’est fait avoir plusieurs fois et le retour au Airbnb a alors été très compliqué… En tout cas c’est bon et c’est frais, parfait pour un midi ou une soirée sur la plage les pieds dans le sable.

Contrairement à ce qu’on a voulu nous faire croire, les Brésiliens ne boivent pas de caïpirinha, ils préfèrent … la bière (quelle surprise !). Vincent a pu tester un grand nombre de bières locales (de la meilleure à la moins bonne) : Bohemia, Brahma, Itaipava, Antartica et Skol.

3 réponses sur “Brasilian food”

  1. Huuummm, j’y retournerais bien pour manger tout ça !!!
    Et aussi pour passer plus de temps à Paraty et découvrir Ilha Grande !
    Nous aussi, on a adoré le Brésil ! C’est moins le cas pour l’Afrique du Sud, surtout qu’on se caille !!!
    Bon retour !
    Fabien et Muriel du Carpentrip !

Laisser un commentaire